Installation et entretien

10 étapes essentielles pour une bonne installation

Lire le texte…
 

1. Validation des mesures

Avant d’entreprendre le travail, un bon installateur doit vérifier une dernière fois toutes les mesures. Si jamais il s’était produit une erreur, il vaut mieux le constater avant de démonter l’ancienne fenêtre. De telles précautions font partie de la routine de travail et vous avez ainsi l’assurance d’être pleinement satisfait.

Si la validation des mesures est négligée avant de débuter les travaux, il y a risque de se retrouver avec une ouverture dans laquelle la fenêtre neuve ne peut être installée.

2. Enlèvement de la fenêtre existante

Un bon installateur doit démonter la fenêtre existante en prenant toutes les précautions nécessaires pour ne pas endommager la structure en place et les pièces de finition devant être réinstallées. Le cadre existant doit-il lui aussi être enlevé ? En règle générale, nous conseillons fortement de changer le cadre des anciennes fenêtres. En effet, l’espace entre l’ancien cadre et le mur est rarement bien étanche à l’air et à l’eau, ce qui risque de faire augmenter les coûts de chauffage. De plus, enlever le cadre est la seule manière de détecter des problèmes cachés, telle que la pourriture interne du cadre. On conservera les anciens cadres seulement lorsqu’il s’agit d’une structure ancienne ou particulière qu’il est difficile de retoucher.

En conservant les anciens cadres, vous faites peut-être une économie à court terme, mais vous risquez de devoir tout enlever et replacer à vos frais après seulement quelques saisons.

3. Enlèvement de la fenêtre existante

Un bon installateur inspecte minutieusement l’ouverture brute afin de s’assurer que tous les matériaux et les pièces dans le mur sont en bon état. Il est alors possible de faire les réparations nécessaires afin que les anciens problèmes ne se reproduisent pas avec la nouvelle fenêtre. L’installateur terminera de préparer l’ouverture de manière à assurer ensuite un support efficace et durable à la nouvelle fenêtre.

Une inspection superficielle risque de ne pas permettre de déceler les infiltrations d’eau, la pourriture ou autres problèmes affectant la structure entourant la fenêtre.

4. Positionnement

Cette étape est déterminante quant aux performances qu’offrira la fenêtre par la suite. Sans la fixer définitivement, la fenêtre est mise en place à l’endroit idéal dans l’ouverture. L’emplacement sera choisi de manière à ce que le vitrage soit situé au maximum dans la partie chaude de l’ouverture. Cela a pour but de réduire les pertes de chaleur ainsi que la condensation à l’intérieur. Lorsque cela est avantageux, nous offrons l’option «Logik». Il s’agit d’une extension extérieure de cadre qui permet un meilleur positionnement de la fenêtre. La circulation d’air sur le vitrage est améliorée et la fenêtre donne un rendement supérieur.

L’étape de positionnement est bien souvent le moment où la compétence de l’installateur fait toute la différence. Ne confiez surtout pas ce travail à une personne qui ne peut vous expliquer où et pourquoi positionner une porte ou une fenêtre. Un mauvais positionnement de la fenêtre accroît les risques de condensation.

5. Fixage

Il y a trois mots à retenir à cette étape : jeu, aplomb et équerre.

  • Le jeu signifie qu’une fois installée, la fenêtre doit pouvoir accepter sans être coincée, les mouvements normaux de charpente.
  • L’aplomb s’obtient en installant aux bons endroits des cales de qualité (et non des rebuts de bois).
  • Enfin, les fenêtres doivent être à l’équerre, c’est-à-dire que les coins doivent être parfaitement à 90° et cela est essentiel pour assurer un bon fonctionnement. Notez qu’une fenêtre de devrait jamais être clouée.

En effet, il est préférable de percer des avant-trous dans les cadres de fenêtres et d’utiliser des vis. Cela permet un meilleur ajustement en vissant ou en dévissant, l’installation est plus solide et la fenêtre ne subit pas de retrait lors des changements de température.

Spécifications pour les portes
La pose d’une porte respecte la même logique que celle d’une fenêtre. Toutefois, certains ajustements sont particuliers selon le type de porte, en acier ou en bois. En effet, il faut tenir compte des réactions propres à ces matériaux lors des changements de température ou d’humidité.

Mal fixée, une fenêtre peut bien fonctionner en été et être coincée en hiver, cela en raison des mouvements normaux de la charpente (la maison qui travaille).

6. Isolation

Il existe plusieurs méthodes et produits d’isolation. Une analyse effectuée lors de la visite initiale de l’installateur lui permettra de vous conseiller la solution la mieux adaptée chez vous. L’important sera d’assurer une étanchéité adéquate aux infiltrations d’air et d’eau.

Généralement, la fibre de verre (laine minérale) est privilégiée mais à l’occasion la mousse uréthane est également utilisée. C’est le cas entre autres dans les pièces du sous-sol et dans les murs extérieurs en maçonnerie pleine. En effet, la fibre de verre en contact avec le béton peut absorber son humidité et devenir inefficace. Puisque la mousse gonfle à l’application, il faut éviter qu’elle pousse sur l’intérieur des cadres et coince les parties mobiles de la fenêtre.

L’efficacité énergétique de la fenêtre sera réduite en cas de mauvaise isolation. À long terme, c’est la qualité globale de l’installation qui risque d’être affectée.

7. Finition extérieure

Le calfeutrage assure l’étanchéité à l’eau des cadres. L’installateur doit apporter un soin particulier à l’état des solins. Selon les cas, il utilisera un produit de calfeutrage dont l’élasticité accepte sans décoller les différences de dilatation des matériaux en place. La dimension du joint est très importante. Trop mince, le joint manque d’adhérence; trop épais, il manque d’élasticité. Sous les seuils de portes, l’installateur doit appliquer deux cordons de calfeutrage parallèles avec une chambre d’air de décompression entre les deux. Par la suite, il procédera au recouvrement et/ou au remplacement des tablettes et remplacera les moulures et parements existants. Le travail sera effectué de façon à présenter une finition impeccable.

Le soin apporté à la finition extérieure n’est pas uniquement une question d’esthétisme. Si ce travail est mal effectué, cela affecte l’efficacité de la fenêtre.

8. Finition intérieure

L’installateur doit au préalable discuter avec vous du type de finition à effectuer. Selon vos directives, le «retour de fenêtre» sera en bois ou tout vinyle. Les moulures existantes sont habituellement remplacées et elles seront remises en place uniquement s’il s’agit de moulures particulières devant être conservées. Dans tous les cas, des coupes précises doivent être effectuées afin d’assurer une finition soignée.

Pour que l’aspect final soit harmonieux et esthétique, il faut savoir tenir compte de la décoration en place.

9. Nettoyage du lieu de travail

Conformément à son engagement, l’installateur devrait laisser les lieux dans le même état qu’ils étaient au début des travaux. Ainsi, il ramassera les débris de construction et veillera à la propreté des lieux. Si vous le désirez, il pourra disposer pour vous des vieux vitrages.

En pratique, les vieux vitrages sont rarement récupérables. Un conseil : ne vous encombrez pas inutilement en pensant les utiliser ailleurs plus tard.

10. Inspection et approbation

Un bon installateur effectuera avec vous l’inspection pour l’approbation des travaux. C’est aussi le moment de prendre le temps de bien expliquer le fonctionnement des portes ou fenêtres, d’examiner ensemble les garanties offertes et de vous donner les conseils d’entretien spécifiques au type de produit installé.

Ces dix étapes sont toutes importantes. Chacune a pour but de prévenir les problèmes et de vous assurer une satisfaction totale durant toutes les années de vie de vos portes ou fenêtres.


Prolongez la durée de vie de vos produits JELD-WEN

Lire le texte…
 

Entretien des pièces mobiles

L’entretien régulier et la lubrification des pièces mobiles de vos fenêtres contribuent à prolonger leur bon fonctionnement. En général, tous les points de jonction des pièces mobiles devraient être lubrifiés au printemps et à l’automne.

Afin de prolonger le bon fonctionnement de toutes les pièces, il est recommandé de nettoyer régulièrement les rainures et glissières, qui sont des endroits propices à l’accumulation de poussière, de sable ou de terre. Il est également conseillé de porter une attention particulière aux fenêtres exposées aux vents forts ou situées près du sol.

Évitez de peindre les parties métalliques ou les coupe-froids pour ne pas nuire à leur bon fonctionnement et à l’efficacité des produits.

Recommandations générales

  1. Utilisez un lubrifiant au silicone. Votre détaillant peut vous recommander une marque appropriée.
  2. Conservez toujours ces produits hors de la portée des enfants.
  3. Assurez-vous de toujours protéger vos vêtements, vos mains et vos yeux.
  4. Veillez à ne pas desserrer les vis ou les écrous, ni démonter les ferrures à des fins de lubrification. Ce procédé n’est pas nécessaire et risque, dans certains cas, d’invalider la garantie du fabricant ou de l’installateur.
  5. Pour toute question relative à l’entretien de vos fenêtres, n’hésitez pas à consulter votre détaillant.

Entretien des surfaces en bois

Les portes et fenêtres JELD-WEN Collection Donat Flamand sont faites de pin séché et traitées avec un agent hydrofuge permettant l’application de peinture ou de teinture.

Les variations de couleurs et de textures sont inhérentes au bois. Il ne s’agit en aucun cas de défauts; au contraire, ces variations contribuent au caractère unique du matériau.

Toutes les parties de bois ont été traitées. Nous vous recommandons toutefois de les peindre ou de les teindre dès que possible, au plus tard 21 jours après l’installation.

Entretien des surfaces de vinyle

Les surfaces de vinyle sont faciles à nettoyer et peuvent garder leur éclat indéfiniment. Pour nettoyer la poussière et les traces laissées par la pollution ou causées accidentellement, et pour maintenir l’éclat de ces surfaces, il vous suffit d’ajouter quelques gouttes de détergent à vaisselle à votre eau. Veillez à toujours utiliser des produits nettoyants doux et non abrasifs.

Pour la poussière difficile à enlever, ou les marques de crayon, graisse, goudron ou rouge à lèvres, nous vous conseillons d’utiliser des crèmes nettoyantes non abrasives pour comptoirs et éviers. Vous pouvez également utiliser les produits spécialisés pour le nettoyage des surfaces de vinyle des voitures. N’utilisez jamais de solvant ni de décapant.

Certains produits comme l’encre des marqueurs feutres peuvent laisser des traces indélébiles sur les surfaces de vinyle. Dans ce cas, il est alors préférable de remplacer la pièce tachée. Il est également possible de gratter ou de sabler légèrement la surface, opération très délicate qui ne devrait être confiée qu’à un professionnel ou à un entrepreneur en portes et fenêtres. Malheureusement, une telle opération fait généralement perdre son éclat au matériau.

Autres précautions à prendre

Lorsque vous utilisez tout autre nettoyant que l’eau savonneuse, assurez-vous de protéger adéquatement votre peau et vos yeux.

Couvrez toutes les parties de la fenêtre ou de la porte que vous ne souhaitez pas nettoyer.

Contactez le fabricant avant d’entreprendre toute activité qui risquerait d’endommager vos portes et fenêtres.


Protection adéquate des portes extérieures

Lire le texte…
 
Rénovation et remplacement de porte d’entrée

La protection de votre porte est importante pour assurer son entretien et sa durabilité. Pour la protéger adéquatement et prolonger sa durée de vie, plusieurs facteurs entrent en jeu. En effet, le type de porte, le climat, l’orientation, la couleur et l’utilisation d’une contre-porte jouent un rôle sur la durabilité d’une porte.

Chaque type de porte résiste différemment au temps. Par exemple, la résistance aux intempéries des portes en bois est moindre que celle des portes en acier ou en fibre de verre. Voici quelques conseils utiles à considérer pour faire le choix d’un type de porte, de son fini et du porte-à-faux requis.

Porte-à-faux

Rénovation et remplacement de porte d’entréeSelon le climat et l’orientation, les portes en bois nécessiteront la protection d'un porte-à-faux. La plupart du temps, la formule suivante est utilisée pour déterminer la bonne protection d’une porte en bois : Y = 1/2X. Par exemple, si la longueur entre la base de la porte et le bas du ’porte-à-faux est de 304 cm (10 pi), la protection offerte par le porte-à-faux devrait être d’au moins 152 cm (5 pi). Dans la plupart des climats, un porte-à-faux tel que celui montré dans l’illustration est nécessaire pour les portes en bois et suggéré pour la plupart des portes extérieures. Il est à noter qu'il est toujours judicieux de prévoir un porte-à-faux, même pour les portes en acier et en fibre de verre.

Tenez compte également des particularités de votre région.

Le climat et l’orientation de la porte sont des critères importants dans le choix d’un porte-à-faux. Généralement, les portes orientées au sud et à l’ouest sont mises à plus rude épreuve. Orientées au sud, les portes subissent les effets du soleil du matin au soir. Les portes orientées à l'ouest sont exposées aux rayons du soleil les plus forts de la journée.

Utilisez le tableau suivant pour déterminer la longueur du porte-à-faux.

Orientation de la porte
Climat Nord Sud Est Ouest
Désert Y = ½X Y = 2X Y = ½X Y = 2X
Océan Y = ½X Y = X Y = ½X Y = X
Humide Y = X Y = X Y = X Y = X
Doux Y = ½X Y = X Y = ½X Y = X

Sans un bon porte-à-faux, les portes exposées au sud, au sud-ouest, au sud-est ou à l’ouest exigeront un entretien plus fréquent. Les portes dépourvues d’une protection suffisante peuvent également présenter des problèmes de rendement, comme une détérioration rapide du fini, une décoloration, une fissuration du bois et la pénétration de l'eau entre les moulures, les panneaux et le vitrage.

Un porte-à-faux adéquat permet l'installation sans tracas d'une porte dans toute orientation (nord, sud, est ou ouest). Les portes utilisées de cette manière nécessitent toujours un entretien de leur fini. Pour les portes en bois, par exemple, il peut être nécessaire de retoucher le fini de la porte tous les deux à cinq ans.

Choix de couleurs

Quel que soit le type de porte extérieure choisi, la couleur peut déterminer la résistance du fini aux intempéries. Règle générale, les couleurs foncées absorbent mieux la chaleur que les couleurs pâles. La face extérieure d’une porte exposée au soleil dans des conditions difficiles peut atteindre une température bien supérieure à 120°. Règle pratique, si vous ne pouvez laisser votre main sur la porte plus de 30 secondes, c’est que la porte est trop chaude. Ces températures extrêmes peuvent causer des dommages visibles à la porte, notamment la détérioration de son fini et une décoloration accélérée.

De plus, les changements extrêmes de température peuvent causer des déformations, des coincements et d’autres problèmes de rendement. Les couleurs pâles peuvent aider les portes insuffisamment protégées ou celles installées dans des endroits chauds à réfléchir la chaleur et à réduire l’accumulation de chaleur. Selon l’exposition et l’environnement, des précautions, tel qu’un porte-à-faux, peuvent aider à protéger la porte des effets du soleil.

Contre-portes

Les contre-portes offrent une protection additionnelle aux portes extérieures dans de nombreux climats. Elles protègent contre la pluie et le vent, et une contre-porte avec enduit à faible émissivité bloquera également les rayons ultraviolets. Dans les climats chauds, l’ajout d’une contre-porte n’est peut-être pas recommandé. L'accumulation de chaleur entre les deux portes peut causer des dommages importants, tels qu'une déformation, une décoloration et une séparation du joint en bois sur la porte. Une contre-porte installée devant une porte extérieure de couleur foncée peut accélérer l’accumulation de chaleur.

Garanties JELD-WEN

Ce document contient des renseignements généraux sur les mesures à prendre pour mieux protéger les portes extérieures, mais il ne constitue pas une garantie exprès ou tacite. Vous trouverez des renseignements particuliers ainsi que de l'information sur les garanties en consultant la page Garantie. Vous pouvez également communiquer avec le service à la clientèle de JELD-WEN, au 888 JWHELPU (594-3578).


Les renseignements ci-haut ne sont fournis qu’à titre d'information et de conseils. JELD-WEN décline toute responsabilité associée à l’utilisation et à la communication de ces renseignements. Toute utilisation de ces renseignements et de ces conseils est au risque de l'utilisateur. Les renseignements ci-haut peuvent être modifiés de temps à autre sans avis.


Format PDF téléchargeable du bulletin technique

Changements du système de classification ENERGY STAR en vigueur depuis le 1er février 2015. (PDF).


Guide d’installation téléchargeable en format PDF

Instructions pour l’installation de fenêtres en vinyle, avec ou sans lame de clouage. (PDF).



Google Analytics disabled (UA-13158655-3)